Poisson d’Avril Sur Le Tarmac (PASLT) à Beaune-Challanges, le 18 août, et au Château de Savigny-les-Beaune le 25 août.

C’est quoi un Poisson d’Avril Sur Le Tarmac ? me demande-t-on toujours lorsque le sujet est abordé, ou que, comme ici je fais l’annonce d’un prochain rendez-vous ?

Accrochez vos ceintures : Adrienne Bolland le mérite amplement…

Coline Béry présente

 

PASLT égale conférence ? théâtre ?… stand up ?…

Pour vous expliquer, je dois vous dire qu’en 2015, sans savoir que le récit de sa vie d’Adrienne Bolland (non romancé, je tiens à le préciser) allait paraître en 2016, je me suis demandé où il serait le plus juste, le plus judicieux, le plus logique, le plus rigolo et aussi le plus difficile de faire vivre l’histoire de ce phénomène humain dans toute sa splendeur. Je voulais raconter sa vie de façon originale, une façon qui me serait naturelle, en deux heures, et en terminant par son exploit le plus connu en France : sa traversée des Andes le 1er Avril 1921.

Mais je ne voulais pas que ce soit une énième conférence assise avec son diaporama dormitif… , le XXème siècle n’est plus, vive le XXème siècle  !

AB baptise un avion en 1971

Et d’abord où Adrienne Bolland était-elle la plus heureuse ? où se sentait-elle fondamentalement à sa place dans la vie ? – à votre avis ?

Elle qui avait entendu les blagues les plus vaseuses de la part de ses amis aéros (et de celle de la presse française) à cause de « son » 1er avril – il me semble qu’elle avait tout à voir avec les pistes des aérodromes, avec celles des aéroports et avec l’air libre des soirées d’été, quand il fait bon s’envoler de nuit.

Sa vie entière n’ayant de sens que dans les hangars, les ateliers, les bureaux, dans les salons communautaires des aéroclubs et devant le zinc de leur bar ( arrêtez-vous pour boire un café lorsque vous voyez le logo, on y est toujours tranquille et le personnel est courtois), c’était décidé, j’allais démarcher les aérodromes, les musées de l’Air, les demeures de personnes passionnées et collectionneuses d’objets aéronautiques. La présenter prendrait alors tout son sens.

Coline Béry présente Savigny 2018 1

(PS : l’adresse mail de la Collection Corde Raide a changé, elle est maintenant  : ccr16@gmail.com)

… Mais comment faire traverser à un public une montagne aussi large que les Andes ? Comment faire pour que les gens aient froid, peur ; mais malgré tout, qu’ils en redemandent ?

Les idées pour la réalisation me sont venues naturellement, de mon métier de plasticienne. J’ai donc fabriqué une « vraie Cordillère miniature » pour que le public voit et passe les vraies étapes de ce vol incroyable, et je l’ai installée dans le noir une première fois (suivant le lieu qui m’accueille, la montagne mesure malgré tout de 4 mètres à 6 mètres de long, pour 3 mètres de largeur). Nos sensations génèrent nos idées, nous en avons tous fait l’expérience : changez les objets qui vous entourent d’échelle, et vous aurez les jambes coupées, ou bien les mains moites, vous aurez peur, ou serez fébrile. Après avoir fabriqué des livres monumentaux, des livres muraux, animés et transparents, des sculptures textiles, plastiques ou papier monumentales pour interroger le corps dans l’espace réorganisé autrement, fabriquer une montagne n’est pas si difficile.

IMG00039-20110320-1037

 

J’interviens donc depuis 2015 dans ces « décors industriels aéros » publics et privés, sur demande ou après démarches de ma part, de la même façon que je l’avais fait dans un théâtre ou pour un musée… mais un PASLT a toujours lieu pendant la période estivale, près d’un tarmac silencieux, sous un ciel nocturne étoilé au moment de savourer l’apéritif final, et Adrienne Bolland doit être ravie de revivre un moment si convivial et simple.

Beaune 167

 

Le public que j’accepte est adulte, sans enfants de moins de 12 ans, il suit un parcours que j’ai défini, et passe d’une époque à une autre de la vie d’Adrienne Bolland en découvrant des stratagèmes préalablement mis en place avant son arrivée. Les trucages et les sons sont comme autant d’étapes actives qui le voient participer avec bonheur et souvent avec étonnement, tout en en ayant plein les yeux grâce à l’environnement insolite, et parce qu’il comprend qu’un jour, une gamine de 25 ans, dont le père et le frère étaient déjà des « Bolland/Boland » réputés, a osé l’impossible, et qu’elle y a survécu.

 

Se sachant seul dans un lieu fermé d’habitude au public, le public a la sensation d’être un peu chez lui, tel un VIP qui vient d’atterrir. Découvrir les coulisses de ces lieux privés est toujours un grand bonheur, et Adrienne Bolland disait que le bonheur était le meilleur des professeurs.

St Denis l'Hôtel Hangar 5

Le public d’un PASLT est volontairement restreint à 35 personnes, simplement parce que les lieux abritent des avions privés qui sont des bijoux, leurs propriétaires souhaitent les garder intacts.

Chaque PASLT est différent du précédent dans sa forme, adaptation aux lieux oblige

Le nom de chaque ville qui accueille un PASLT apparaît dans les visuels mis en place pour la soirée.

Chaque PASLT possède son ticket d’entrée numéroté spécialement conçu pour le lieu d’accueil.

2 tickets gagnants sont glissés à chaque soirée PASLT, ils correspondent à deux cadeaux très spéciaux.

Les PASLT débutent à 19h et s’achèvent vers 21h30, ou bien plus tard, suivant l’humeur des convives.

Les photos ou les vidéos sont interdites pendant un PASLT, afin que toutes les personnes des PASLT suivants connaissent la joie de découvrir par elles-mêmes les surprises concoctées.

 

Le prix pour une personne est de 30€.

Concernant les personnes qui aimeraient organiser un PASLT privé, merci de m’écrire.

sur  logo fbk

sur le site de la Collection Corde Raide, logo 2016 6  https://collectioncorderaide.com/

sur le site d’Air Services 21.

logo AS21

http://airservices21.resavionclub.fr/

Rendez-vous le 18 août ?

 

https://colinebery.wordpress.com/poisson-davril-sur-le-tarmac/